Si vous avez travaillé avec des imprimantes 3D, vous avez peut-être été confronté au problème du gauchissement. Étant l’un des problèmes les plus courants que les utilisateurs de impression en 3D rencontrer, il n’est pas surprenant que vous en fassiez l’expérience aussi.

Heureusement, il existe des solutions simples pour résoudre le problème et continuer à imprimer des modèles réussis. Il peut y avoir peu d’impressions ratées pour commencer, cependant, une fois que vous avez trouvé les bons paramètres pour votre imprimante 3D, les choses seraient plus faciles.

Le réglage diffère en fonction du matériau que vous choisissez d’imprimer ainsi que des conditions d’impression. Si vous savez comment modifier les paramètres en fonction des facteurs responsables du curling de l’impression 3D, le reste ira bien.

Pour certains, le gauchissement de l’impression 3D peut sembler être un léger écart par rapport à la conception d’origine. Cependant, cela pourrait être si grave que toute la partie 3D est détruite. Par conséquent, il est important de vérifier vos impressions pour obtenir les meilleurs résultats.

Le gauchissement est le problème le plus ennuyeux s’il n’est pas vérifié à temps. On peut perdre beaucoup de matériel et de temps à essayer d’obtenir les bons réglages. De plus, il n’y a aucun moyen de corriger la pièce une fois que le problème est survenu.

Qui aimerait posséder une pièce déformée, surtout s’il s’agit d’un modèle fonctionnel ? Les pièces deviennent imprésentables et sont immédiatement jetées si le problème est trop grave.

Alors, pourquoi ne pas chercher des moyens de lutter contre le problème avant qu’il ne prenne le dessus sur votre travail ? Cet article traite de certaines des raisons les plus courantes du gauchissement et des moyens de l’éviter.

Qu’est-ce que le gauchissement de l’impression 3D ?

Impression 3D Déformation

Le gauchissement est l’un des plus populaires Problèmes d’impression 3D. Vous devez savoir ce que signifie le terme pour commencer à trouver des moyens de l’éviter. Comme son nom l’indique, le curling ou le gauchissement signifient le rétrécissement des coins lorsqu’il quitte la plaque de construction alors que l’impression est toujours en cours.

Cela donne aux coins un aspect recourbé vers le haut. Il y a des moments où vous pouvez sentir que l’adhérence à la plaque de construction est parfaite pendant les premières minutes.

Et, ensuite, il se détacherait de la surface, exécutant tout le modèle 3D. Lorsque cela se produit, cela semble frustrant et toute personne ayant vécu cette expérience se porterait également garante.

Le problème n’est pas seulement l’échec de l’impression, cependant, les efforts gaspillés par les utilisateurs pour obtenir le modèle lors de la première tentative elle-même.

Ce type de problème est connu pour se produire principalement avec de très grandes pièces, en particulier lors de l’impression avec des matériaux à haute température, par exemple l’ABS. Alors, comment ça se passe ?

La principale raison est la propriété du plastique lui-même. Le plastique a tendance à rétrécir après refroidissement. Dans le cas de l’impression 3D, la même chose se produit. Les couches sont refroidies pour se solidifier.

Au cours de ce processus, à chaque couche, le retrait augmente à mesure que la différence de température augmente. En fin de compte, les coins sont bouclés et déformés.

Par exemple, lors de l’impression avec de l’ABS qui nécessite environ 230 °C pour la fusion, rétrécit à environ 1,5% lorsqu’il est ramené à température ambiante. Avec des pièces plus grandes, le pourcentage de retrait est encore plus en termes de millimètres.

Et, le rétrécissement est plus évident. Et, au fur et à mesure que les couches se déposent, le retrait s’aggrave encore. Enfin, séparer la couche de la surface de construction. Cela semble horrible.

Regarder l’impression ratée qui était très bien il y a quelque temps n’est pas une scène fascinante. Cependant, presque tous les experts en impression 3D doivent relever le défi une ou plusieurs fois.

Comment se passe le curling ?

curling et gauchissement

Bien que nous ayons discuté du sujet plus tôt, mettons-y un peu plus de lumière. Les matériaux utilisés pour imprimer des pièces avec une imprimante 3D FDM sont généralement des thermoplastiques. Le thermoplastique a la propriété de changer la propriété à un certain changement dans les plages de température.

Dans le mécanisme de fonctionnement d’une imprimante 3D FDM, les filaments utilisés pour l’impression de pièces sont chauffés à une température élevée au-delà de leur point de fusion (la température diffère selon les filaments).

Ceci est fait pour convertir le filament en sa forme liquide. Celui-ci est ensuite extrudé de la tête de buse et déposé sur la plaque de construction, couche par couche.

Lorsque ces filaments sont chauffés jusqu’à la liquidité, ils se dilatent. Une fois le filament déposé, il est refroidi pour reprendre sa forme solide. C’est à ce moment que le plastique se rétracte à nouveau.

Lorsque la couche suivante est déposée, alors que la racine de la couche est encore froide, les couches supérieures les plus déposées ne le sont pas. Cela crée une différence de température, donc une différence dans le retrait de chaque couche.

C’est ainsi que l’adhérence est perdue et que les pièces quittent la plaque de construction dans les coins, ce qui entraîne un gondolage ou une déformation de l’impression 3D.

Le pire est que le problème peut survenir une fois que vous avez terminé une bonne quantité de travail d’impression. Savoir entre deux impressions que vous avez gaspillé tout le matériel et le temps est très bouleversant.

Vous pensez peut-être que le maintien d’une température constante tout au long du processus d’impression aiderait votre cas, ce qui est théoriquement correct.

Cependant, il est impossible de maintenir exactement la même température pratiquement. On peut essayer de maintenir la variation de température la plus proche autant que possible pour éviter le gauchissement.

Et, il existe également d’autres moyens d’aider les impressions à se dérouler sans heurts sans rencontrer de déformation de l’impression 3D.

Comment éviter le gauchissement de l’impression 3D ?

Il existe quelques moyens courants d’éviter le gauchissement de l’impression 3D. Celles-ci sont faciles à suivre et si elles sont incluses religieusement pour chaque impression, on peut se débarrasser du problème, pour toujours. L’impression 3D n’est pas facile et il faut apprendre une variété d’astuces pour assurer les meilleurs résultats.

Assurer une adhérence élevée à la surface de construction

La plupart des imprimantes 3D fabriquées de nos jours offrent une bonne adhérence. Cependant, lorsque vous travaillez avec différents matériaux, les résultats varient. Certains ont besoin d’une température plus basse pour l’adhérence et d’autres pour rechercher des degrés plus élevés.

Il y a des moments où l’adhérence ne sera pas très forte avec des matériaux spécifiques. Dans ces cas, l’utilisation d’adhésifs revérifierait le processus d’impression pour le rendre plus fluide et sans risque.

Il existe de nombreux types d’adhésifs, cependant, peu sont courants et largement utilisés. Vous pouvez également compter sur ces options pour une forte adhérence de la première couche.

Laque pour cheveux ou vaporisateur pour lit imprimé :

Vaporisateur de lit imprimé

Lorsqu’on parle d’une forte adhérence, il faut comprendre que la couche ne devrait pas non plus être difficile à enlever. Ou bien, la pièce peut être détruite lorsqu’elle est séparée de la surface de construction.

Par conséquent, l’utilisation d’une bonne prise en main qui n’est pas trop lâche et qui n’est pas trop forte est ce à quoi les utilisateurs devraient aspirer. Et, la laque pour cheveux pourrait être une bonne option pour la plupart des filaments disponibles pour l’impression 3D avec la machine FDM.

Il existe également des sprays spéciaux pour lit d’impression 3D, tels que 3DLac. Les utilisateurs peuvent également opter pour ceux-ci. Vous pouvez d’abord tester le spray avec de petites pièces pour vérifier l’intensité de l’adhérence. Si vous le trouvez trop fort, ne l’utilisez pas avec le filament essayé.

Bâton de colle PVA :

bâton de colle magigoo-3d

Les bâtons de colle PVA sont des produits d’adhérence en lit articulé et aident à augmenter l’adhérence de la première couche. Par exemple, Magigoo est un bon choix et populaire parmi les utilisateurs d’impression 3D.

Ces bâtons de colle créent une adhérence suffisante entre la plaque de construction et divers matériaux différents. Vous n’avez besoin que d’un mince film de bâton de colle PVA pour formuler l’adhérence du lit d’impression.

Cependant, testez avec différents matériaux et lits d’impression. Il peut créer une forte adhérence, difficile pour enlever les pièces après l’achèvement. Par conséquent, endommager l’ensemble de l’impression.

Mise à niveau correcte de la plaque de construction

Pour avoir une bonne adhérence, la première couche doit être déposée correctement. La distance entre le lit d’impression et la buse ne doit pas être trop large. Sinon, la première couche d’impression d’une impression ne sera pas pressée fermement sur la plaque de construction.

Ceci est très important pour avoir une forte liaison entre la plaque de construction et la première couche. En permettant une plus grande distance entre la buse et la plaque de construction, on perdrait l’adhérence nécessaire à une bonne adhérence entre la surface et la première couche.

Si vous pensez que c’est la raison pour laquelle vous rencontrez des problèmes avec l’adhérence de la première couche, le nivellement du lit d’impression serait certainement utile. Utilisez différents guides et vidéos pour comprendre le meilleur réglage pour votre imprimante 3D.

Plaque de construction chauffante

warping_explained

Parfois, l’utilisation d’une plaque de construction chauffée résout complètement le problème. Ceci a été connu comme le moyen le plus courant d’éviter le gauchissement.

Bien que vous ayez besoin d’un peu plus d’aide dans quelques cas, une plaque de construction chauffée est souvent utile. Ce faisant, la température correcte est maintenue juste en dessous de la plage où elle se solidifie.

Cela maintient la couche connectée à la plaque de construction et à plat pendant tout le processus d’impression.

Cependant, il est important de vérifier le réglage de la température pour différents matériaux. Comme les propriétés diffèrent pour différents filaments, il faut régler la température de la plaque de construction chauffée en conséquence.

Les utilisateurs doivent se renseigner sur les propriétés des différents filaments et les plages de températures où ils se solidifient. Pour garantir de bons résultats. Sinon, il n’y aura pas beaucoup d’aide qu’un lit chauffant offrira.

Travailler sur les paramètres de la couche initiale

Les réglages de first after ont beaucoup d’importance. Il n’y a pas grand-chose à retenir lors de la vérification des paramètres pour le réglage de la première couche. Juste deux points importants qu’il faut prendre en compte lorsque l’on rencontre des problèmes avec le gauchissement de l’impression 3D.

Ces deux paramètres sont la hauteur et la vitesse de la couche initiale ou de la première couche. En augmentant l’épaisseur de la couche initiale, on peut assurer une bonne adhérence par rapport à la couche plus mince.

De plus, lorsqu’il s’agit de régler la vitesse de couche initiale, il ne faut pas la régler trop haut. Lorsqu’il est réglé haut, le matériau peut ne pas avoir assez de temps pour coller à la plaque et traîner avec la buse sans jamais pouvoir acquérir une bonne adhérence avec la surface de construction.

Refroidir avec précision

Les imprimantes 3D ont des ventilateurs pour refroidir les couches afin de solidifier les filaments fondus. Bien que ces ventilateurs soient importants pour définir chaque couche, en faire trop peut provoquer une déformation de l’impression 3D. Par conséquent, il faut prendre soin de la même chose. Par un refroidissement approprié, on peut facilement éviter le problème du rétrécissement au coin de la rue.

Utiliser correctement les paramètres du ventilateur

vitesse du ventilateur du logiciel cura

Comme déjà discuté ci-dessus, le réglage du ventilateur est très important pour éviter le gauchissement. Pour obtenir des résultats optimaux avec les modèles imprimés avec des machines FDM, on peut essayer de garder les ventilateurs de la tête d’impression éteints pour la première couche.

Cela contribue à une adhérence accrue de la première couche. Plus tard, la vitesse du ventilateur peut être augmentée progressivement avec la hauteur de la couche. Des logiciels tels que Cura et bien d’autres offrent des fonctionnalités pour le faire. On peut utiliser le réglage du ventilateur pour changer la façon dont le refroidissement se produit pendant le processus d’impression.

Cela permet d’éviter un refroidissement excessif de la première couche. Par conséquent, évitez le gauchissement ou le curling de l’impression 3D. Vous pouvez vérifier si le logiciel de découpage que vous utilisez offre ces privilèges. Sinon, vous pouvez essayer celui qui le fait.

La conclusion

L’impression 3D peut être difficile au début. Cependant, ceux qui sont impliqués dans le processus depuis longtemps trouvent également ces défis passionnants.

Trouver de nouvelles façons de résoudre les problèmes liés à l’impression 3D est une autre façon de perfectionner vos compétences et de vous familiariser encore plus avec le monde de l’impression 3D.

Certains peuvent se sentir intimidés lorsqu’ils ne sont pas en mesure d’aller au fond du problème, comme le gauchissement. Cependant, n’oubliez pas que chaque problème apporte aussi sa solution.

Avec de la patience, on peut résoudre n’importe quel problème lié à l’impression 3D. La technologie progresse et de plus en plus d’experts trouvent la fabrication additive fascinante.

Ainsi, les utilisateurs peuvent s’attendre à des solutions meilleures et plus faciles à des problèmes tels que le gauchissement de l’impression 3D dans un futur proche. En attendant, ces solutions ne sont pas si difficiles à suivre.

En trouvant la cause du curling, liée à votre processus d’impression, vous pouvez sélectionner la solution dans la liste ci-dessus. L’une des nombreuses solutions énumérées serait certainement utile.

Ceux-ci sont testés et ont été essayés par des experts pour les meilleurs résultats. Et ceux-ci peuvent également vous aider lorsque vous essayez de vous débarrasser du gauchissement et de la frustration qui y est associée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.