Quelle est la meilleure imprimante 3D pour le métal ? Combien coûtent les imprimantes 3D métal ? Continuez à lire pour le découvrir.

Les imprimantes 3D métal sont incroyablement chaudes en ce moment. Il existe de nombreuses imprimantes 3D qui fonctionnent avec l’acier et le métal et ont souvent des prix relativement élevés en raison de sa technologie de pointe.

Il existe également plusieurs entreprises proposant des services d’impression sur acier où vous pouvez commander des modèles de livraison.

Quelle solution convient le mieux à votre entreprise ?

Afin de déterminer quelle solution convient à votre entreprise, vous devez d’abord connaître la fourchette de prix, l’objectif et les exigences.

Sur cette page, vous en apprendrez plus sur la solution d’impressions métalliques qui conviendra à votre entreprise.

La réponse peut aller de ne pas avoir à acheter votre propre machine, mais plutôt de vous débarrasser de location ou commande impressions métalliques à travers d’autres sociétés établies qui travaillent avec ce particulier.

Faites-vous partie d’une école ou d’une entreprise? Contactez-nous ici pour des conseils gratuits

Métaux et matériaux

Imprimantes 3D qui manipulent des métaux comme acier, laiton et bronze Ont été beaucoup sur le papier peint ces derniers temps, mais comment fonctionnent-ils réellement ?

De nombreuses imprimantes 3D courantes Impressions avec des filaments 3D comme l’ABS ou le PLA, ces impressions sont souvent des prototypes en plastique, des jouets ou des extrêmes comme des armes et d’autres modèles 3D structurés plus avancés.

Acier inoxydable

Lorsque vous recherchez des prix abordables, l’acier inoxydable a tendance à être l’un des le moins cher et le plus fort métaux pour l’impression 3D.

C’est également un métal polyvalent qui est utilisé pour de nombreux projets d’art et de design, mais aussi dans des contextes industriels.

Ce métal figure presque exclusivement parmi les projets industriels car il contient du nickel et du cobalt qui lui confèrent des propriétés élastiques tout en restant difficile à casser.

Titane

L’un des matériaux les plus largement utilisés pour les impressions métalliques est le titane, puis généralement soit Ti64ou TiAl4V est utilisé. Le titane a une polyvalence qui est une très bonne caractéristique car il peut imprimer différents types de résistances.

Il est le plus utilisé aujourd’hui dans le industrie médicale fabriquer des prothèses, ainsi que dans le industrie automobile et le industrie aérospaciale pour la production de prototypes et de pièces.

cobalt Chrome

Contient une résistance spécifique très élevée, cet alliage métallique est le plus utilisé pour fabriquer des implants dentaires, des turbines et des implants orthopédiques. Ce sont toutes des applications où l’impression 3D est devenue une méthode de fabrication populaire.

Aluminium

L’aluminium est très léger et polyvalent, ce qui en fait un métal populaire à utiliser pour l’impression 3D. Il est principalement utilisé pour les alliages à base d’aluminium.

Cuivre et bronze

Utilisé principalement dans les processus de moulage de la cire. Le cuivre et le bronze ne sont généralement pas utilisés dans les techniques à base de poudre et ne sont pas des choix si avantageux pour les cibles finales industrielles.

Ils sont plus couramment utilisés dans les arts et l’artisanat.

Or, argent et autres métaux précieux

Les métaux comme l’or et l’argent sont principalement utilisés par les entreprises à base de poudre. Il s’agit d’un processus difficile car l’imprimante 3D doit gérer une poudre précieuse tout en conservant les propriétés du matériau.

Les impressions 3D de métaux précieux sont principalement utilisées pour des applications médicales, de joaillerie et d’électronique.

Utilisations pour les impressions métalliques

Une imprimante 3D comme le travail du métal a généralement un but industriel. Les imprimantes 3D qui travaillent avec le métal ont fait une révolution dans de nombreuses industries, telles que les domaines industriels tels que les dentistes, les bijoux et les industries pharmaceutiques.

La plupart des imprimantes 3D qui impriment des objets métalliques ont jusqu’à présent été fabriquées pour de plus grandes entreprises.Récemment, les fabricants ont commencé à s’intéresser à l’introduction de ce modèle sur un marché de consommation plus large.

De nombreuses petites entreprises ont de nombreuses utilisations où les impressions métalliques ont facilité. Tous les mécaniciens ou ingénieurs peuvent facilement imprimer des pièces sur des machines ou des outils pour soutenir leur travail.

Imprimantes 3D qui fonctionnent avec le métal – voici comment cela fonctionne

L’impression d’objets métalliques fonctionne de la même manière que l’impression d’objets en plastique, mais voici des températures complètement différentes de celles d’une impression en plastique.

Le principe est le même; la tête d’impression pulvérise couche de métal en fusion qui se solidifie et prend la même forme que le modèle numérique dans le fichier envoyé à l’imprimante 3D. La température élevée, bien sûr, nécessite des machines qui étaient jusqu’à présent à un niveau de prix nettement plus élevé que celles qui manipulent du plastique fondu.

Méthode moins chère avec de la poudre métallique

Il existe également une autre méthode d’impression de métal qui ne nécessite pas les mêmes températures élevées. Au lieu de métal en fusion, c’est une poudre métallique utilisée.

En même temps que la poudre métallique est pulvérisée, une grande quantité de colle similaire se forme et lie les couches de métal en une masse uniforme. Cette opération est répétée stock par stock jusqu’à ce que l’ensemble de l’article imprimé soit prêt – un processus qui peut prendre plusieurs heures.

Cette méthode « appel » avec poudres métalliques peut être effectué par moins cher machines, mais malheureusement cela ne suffit pas pour imprimer l’article. Pour que le modèle puisse être utilisé, il doit dans un four de fusion avec une température d’environ 175 degrés pendant 24 heures, tout comme la céramique.

Une fois le modèle imprimé, il est poreux et plein d’air, et ce sont les espaces d’air à remplir de métal en fusion dans le four pour que le modèle obtienne la stabilité.

Imprimante 3D en métal pour un usage domestique

Avant que les imprimantes 3D qui manipulent le métal ne deviennent disponibles pour une clientèle plus large, bien sûr, il y a toujours la possibilité de couler dans des moules, une vieille méthode éprouvée et appliquée depuis des siècles.

Mais imprimer des objets métalliques directement depuis le PC à la maison serait sans aucun doute beaucoup plus facile – et plus amusant ! Quand pouvez-vous vous attendre à des imprimantes 3D qui manipulent le métal et sont destinées à un usage domestique ordinaire ?

Malheureusement, la plupart des imprimantes métal sont actuellement terminées quelques millions de dollars, ce qui représente un prix élevé pour l’impression de quelques cuillères à café et crochets pour serviettes. Cependant, il y a des signes qui imprimante 3D en métal à usage domestique pourrait devenir réalité dans un avenir pas si lointain.

Une entreprise dont on a beaucoup parlé ces derniers temps est American Shapeways qui offre aux particuliers la possibilité d’imprimer des modèles en métal avec des imprimantes métal. Nous verrons combien de temps cela prendra et quel sera le prix final de l’imprimante 3d métal pour l’utilisateur à domicile. D’ici là, nous pouvons nous contenter d’autres méthodes externes.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.