2021 FreeCAD CAD tout ce que vous devez savoir pour

Avis sur FreeCAD : tout ce que vous devez savoir pour commencer

Voici mon avis sur  FreeCAD, le modeleur paramétrique 3D open source.

D’emblée, le site Web de FreeCAD est très minimaliste : juste un engrenage animé et des onglets. Rien de plus.

Les seules options : télécharger ou voir les nouveautés.

Bref, j’ai été quelque peu dérouté par ce site au prime abord.

Mais ne nous arrêtons pas là. Je vous propose de creuser pour comprendre l’essence de FreeCAD.

Dans cet article, je vais vous donner mon retour d’expérience sur :

  • Mon ressenti après avoir visité leur site
  • Ce que disent d’autres sites sur FreeCAD
  • Etc.

Objectif : vous permettre de mieux cerner FreeCAD et décider si ce logiciel peut vous convenir.

Alors, si vous recherchez un modeleur 3D et hésitez entre plusieurs options, prenez le temps de lire cette revue.

Cela vous fera gagner du temps et vous aidera à voir si FreeCAD correspond à vos besoins.

Cela vous permettra aussi de comparer FreeCAD à d’autres logiciels du même type.

Trêve de bavardages, passons au vif du sujet !

Présentation de FreeCAD

Présentation de FreeCAD

On continue notre plongée dans FreeCAD. Voyons ce que ce logiciel open source a dans le ventre.

FreeCAD aide les utilisateurs dans l’ingénierie mécanique et la conception de produits. Il est pensé comme une solution de CAO scriptable.

Avec FreeCAD, vous pouvez :

  • Gérer la conception architecturale
  • Développer le rendu
  • Utiliser le sketcher
  • Créer une architecture modulaire
  • Simuler des robots
  • Exporter dans des formats standards

Et ce n’est pas tout ! FreeCAD intègre :

  • Un interpréteur Python
  • Une API pour gérer la géométrie et les applications
  • Une interface Qt
  • Le visionneur 3D Inventor

Il supporte nativement les formats STEP et IGES. Et propose :

  • Des opérations booléennes
  • Des congés
  • Des entités géométriques

La documentation et les tutos sont complets.

Bref, FreeCAD a de sérieux atouts dans sa manche !

Dans la prochaine partie, je vous parlerai :

  • Des options sur la page d’accueil
  • De la navigation
  • Et du design du site

Quelles sont les options de la page d’accueil de FreeCAD ?

Vous avez vu les options classiques sur la page d’accueil :

  • Télécharger
  • Voir les nouveautés

Maintenant, détaillons ce qui se passe quand vous faites défiler.

Sur la gauche : des engrenages qui s’emboîtent.

À droite : un texte sous le titre « La liberté de construire ce que vous voulez ».

Cette liberté vient du fait que FreeCAD est open source. Vous pouvez concevoir n’importe quel objet, de n’importe quelle taille.

En défilant, une image d’un objet en 3D avec ses mesures.

Pourquoi ce dessin en 2D ? Tout simplement parce que FreeCAD peut générer du 3D à partir de 2D.

Encore un scroll : on apprend que FreeCAD est accessibleflexible et intégré. Il est compatible avec tous les OS et lit de nombreux formats :

  • STEP
  • IGES
  • STL
  • SVG
  • DXF
  • OBJ
  • IFC
  • DAE

Donc aucune limitation en termes de compatibilité !

Plus loin, on voit que FreeCAD peut être adapté à vos besoins, que vous fassiez de la :

  • Conception de produits
  • Ingénierie mécanique
  • Architecture

Vous pouvez aussi apprendre sur FreeCAD, l’utiliser professionnellement pour la conception, et bien plus encore !

FreeCAD intègre des outils comme :

  • L’analyse par éléments finis
  • Le CFD expérimental
  • Le modèle d’intégration commerciale

Vous pouvez même contribuer au développement et signaler des bogues.

Bref, après cette revue du site, intéressons-nous maintenant aux différentes options de la page d’accueil.

Télécharger maintenant

En cliquant sur “Télécharger”, vous arrivez sur une page indiquant la version actuelle de FreeCAD.

Puis vous avez 3 options :

  • Télécharger pour Windows
  • Télécharger pour Mac
  • Télécharger pour Linux

Comme expliqué précédemment, FreeCAD est disponible pour ces 3 OS.

Vous pouvez donc télécharger la version correspondant à votre appareil !

Pour en savoir plus sur les versions en développement, consultez les pages dédiées.

Et pour ajouter des modules et macros, passez par le gestionnaire de modules complémentaires.

Simple et efficace !

Regardez ce qu’il y a de nouveau

En cliquant sur “Voir les nouveautés”, vous arrivez sur une vidéo YouTube de 5min45.

On y voit :

  • Un écran de codage
  • Le logo FreeCAD au lancement
  • L’interface qui s’ouvre
  • La souris qui guide dans les fonctionnalités

Quelques secondes plus tard, on voit :

  • Du travail sur une structure triangulaire
  • Puis sur une structure en L

On a ensuite un aperçu du dessin technique.

Puis l’assemblage d’une serrure et d’une clé en une seule structure.

Enfin, on apprend où télécharger FreeCAD.

En 5 minutes, cette vidéo permet de se faire une bonne idée des capacités du logiciel !

Pratique pour avoir un aperçu rapide des nouveautés de la dernière version.

Apprendre encore plus

En cliquant sur “Documentation”, vous êtes redirigé vers le wiki FreeCAD sur wiki.freecad.org.

On y trouve :

  • La liste complète des fonctionnalités de l’application
  • Les dates de sortie et versions du logiciel

C’est un peu comme Wikipedia, mais dédié spécifiquement à FreeCAD.

Cette page sera très utile si vous êtes :

  • Concepteur : vous pouvez découvrir toutes les fonctionnalités à votre disposition
  • Débutant : vous pourrez vous familiariser avec les outils et apprendre à les utiliser par vous-même

C’est une véritable mine d’informations qui fera office de référence pour apprendre et maîtriser FreeCAD.

Alors n’hésitez pas à explorer cette documentation détaillée ! Elle répondra à toutes vos questions sur les capacités de ce logiciel open source.

Être impliqué

En cliquant sur “Code source”, vous accédez en fait à la page GitHub de FreeCAD.

Sur GitHub, vous pouvez visualiser n’importe quel fichier du code source et voir le code derrière le logiciel.

C’est plutôt destiné aux développeurs qu’aux utilisateurs finaux.

Après cette plongée approfondie dans FreeCAD, passons maintenant à la revue de quelques alternatives intéressantes à ce logiciel open source.

Alternatives de FreeCAD

Ce sont les noms et la description de ce logiciel qui sont dans le même domaine que FreeCAD.

SketchUp

croquis

SketchUp est très orienté architecture et décoration intérieure.

Son gros atout est son référentiel 3D Warehouse, avec des milliers de modèles créés par les utilisateurs et fabricants.

Des modèles facilement téléchargeables pour vos projets ! SketchUp propose aussi une excellente bibliothèque de plugins comme vRay pour le rendu.

DraftSight

Brouillon

DraftSight se présente comme un logiciel de “dessin 2D de classe mondiale”.

Et les tests confirment les dires du fabricant Dassault Systems (à l’origine de SolidWorks).

La transition depuis AutoCAD est facile grâce à une interface familière.

DraftSight partage un système de calques similaire, pratique pour le versioning.

Récemment, il gère aussi nativement les blocs dynamiques d’AutoCAD.

Il compare facilement les conceptions, ajoute des symboles et même des PDF.

NanoCAD

nanocad

NanoCAD intègre des outils de tableur comme dans Excel, pratiques pour la documentation.

On peut y ajouter formules et macros dans chaque cellule.

NanoCAD possède aussi des API ouvertes pour automatiser les tâches et gagner du temps.

Bref, si vous détestez la paperasse, NanoCAD est pour vous !

Développé par Nanosoft, NanoCAD est le premier logiciel CAO entièrement gratuit d’après son CTO.

Il gère nativement les DWG et propose une interface AutoCAD familière.

BricsCAD

BricsCAD

BricsCAD est totalement compatible avec les fichiers AutoCAD : modèles, blocs, feuilles…

En plus, il supporte nativement les routines LISP et blocs dynamiques.

Il applique l’IA pour optimiser les tâches via sa fonction Blockify, vraiment unique.

La modélisation 3D Direct n’est disponible qu’en version Pro. L’édition Classic est limitée au 2D.

L’édition Platinum ajoute des fonctionnalités avancées par rapport à AutoCAD, comme la modélisation de tôlerie.

BricsCAD propose aussi des licences perpétuelles, seulement 2x le prix d’une licence annuelle.

ProgeCAD

ProgeCAD

Imaginez un logiciel avec convertisseur PDF vers DWG… C’est ProgeCAD !

De nombreux outils et plugins pour l’architecture.

Le rendu photoréaliste intégré est fourni avec une vaste bibliothèque de matériaux et textures.

Comme NanoCAD, ProgeCAD intègre un tableur pour la documentation.

Il existe en versions Pro (Windows) et Architecture (Windows).

Ainsi qu’une version macOS appelée ICADMAC.

Toutes les licences sont perpétuelles.

La conclusion

En résumé, FreeCAD est un excellent choix pour :

  • Découvrir la conception 3D
  • Expérimenter l’impression 3D

L’interface a été pensée pour être simple et intuitive, pas technique.

Cet avis vous sera utile si vous n’avez pas encore visité le site ou testé FreeCAD.

FreeCAD convient aux débutants, intermédiaires et professionnels.

Les informations sont présentées de façon concise et claire, ce qui est appréciable.

J’espère que cet avis détaillé vous aidera à choisir FreeCAD pour vos projets de modélisation et impression 3D.

N’hésitez pas à tester ce logiciel open source complet et puissant. Il a de sérieux atouts à faire valoir dans cette catégorie !